Car enfin, il faut en prendre son parti et se dire, une fois pour toutes, que la bourgeoisie est condamnée à être chaque jour plus hargneuse, plus ouvertement féroce, plus dénuée de pudeur, plus sommairement barbare ; que c’est une loi implacable que toute classe décadente se voit transformée en réceptacle où affluent toutes les eaux sales de l’histoire ; que c’est une loi universelle que toute classe, avant de disparaître, doit préalablement se déshonorer complètement, omni latéralement, et que c’est la tête enfouie sous le fumier que les sociétés moribondes poussent leur chant du cygne. Au lieu que ce soient les seuls mots que l’on puisse, en toute honnêteté, appliquer aux entreprises européennes hors d’Europe. - Peuh ! Réduisez cette noble race à travailler dans l’ergastule comme des nègres et des Chinois, elle se révolte. Et, dès lors, une de ses phrases s’impose à moi : « Nous aspirons, non pas à l’égalité, mais à la domination. 1. Le petit bourgeois ne veut plus rien entendre. C’étaient des sociétés communautaires, jamais de tous pour quelques-uns. Je répète que je ne parle ni de Hitler, ni du S.S., ni du pogrom, ni de l’exécution sommaire. Après la supériorité scientifique et la supériorité morale, la supériorité religieuse. Monstruosité ? Et ces innocents assassinés ? » « Monsieur Gourou, c’est très grave ! 2009-2021 socialgerie On objecte à M. Caillois que la fameuse loi de participation inventée par Lévy-Bruhl, Lévy-Bruhl lui-même l’a reniée ; qu’au soir de sa vie, il a proclamé à la face du monde avoir eu tort « de vouloir définir un caractère propre à la mentalité primitive en tant que logique » ; qu’il avait, au contraire, acquis la conviction que « ces esprits ne différent point du nôtre du point de vue logique... Donc, ne supportent pas plus que nous une contradiction formelle... Donc rejettent comme nous, par une sorte de réflexe mental ce qui est logiquement impossible » [8]. Je le constate, et c’est tout. L’Indochine piétinée, broyée, assassinée, des tortures ramenées du fond du Moyen-Age ! Je vous avertis solennellement qu’à ce jeu, c’est votre carrière qui se joue. Entendez que la grande finance américaine juge l’heure venue de rafler toutes les colonies du monde. le racisme européen aux colonies nous a aguerris ! Plan du site Et il n’a garde d’en être gêné. Provides Discours sur le colonialisme Lit Pdf Comme naguère Jean Jacues Rousseau dénonçait le scandale d'une société fondée sur l'inégalité avec la même clarté et un bonheur d'écriture ue seule peut inspirer la passion du juste Aimé Césaire prend ses distance par rapport au monde occidental et le juge Ce discours est un acte d'accu. Ainsi la chute violente, l’extirpation progressive des cités particulières causa l’écroulement de la civilisation antique. De belles phrases solennelles et froides comme des bandelettes, on vous ligote le Malgache. De quelques mots convenus, on vous le poignarde. Email. Hein, vous savez qui c’est, Frobénius ? That colonialism turns the colonizer (and not just the colonized) into a beast is a point Césaire makes clearly in Discours sur le colonialisme (and one that he actualizes in Les chiens through the figure of the dogs): “La colonisation, je le Discours sur le colonialisme. Plus de digue. L’auteur dénonce tous les actes de violence et de barbarie, la mise en esclavage de nombreux peuples et le pillage de leurs biens. Dans ce pamphlet anti-colonial, Césaire refuse l’équation des colonialistes : « colonisation = civilisation » et répond par une nouvelle équation. Et cela, voyez-vous, n’a rien de l’exception. Ceux-ci ont de plus grandes capacités qui d’ailleurs ne leur donnent pas plus de droits, mais seulement plus de devoirs... De même, il existe actuellement, que les causes en soient biologiques ou historiques, des différences de niveau, de puissance et de valeur entre les différentes cultures. L’animal s’est anémié depuis ; son poil s’est fait rare, son cuir décati, mais la férocité est restée, tout juste mêlée de sadisme. Comme M. Caillois il s’en prend à Michel Leiris et Levi-Strauss. C’est une société nouvelle qu’il nous faut, avec l’aide de tous nos frères esclaves, créer, riche de toute la puissance productive moderne, chaude de toute la fraternité antique. Ainsi, les colonies peuvent, à un certain point, servir de soupape de sûreté à la société moderne. Il prête des serments, dicte des lois sublimes, Terrasse les méchants, relève les victimes. Intense motif de jubilation, n’est-il pas vrai ? Moi aussi, je parle d’abus, mais pour dire qu’aux anciens - très réels - on en a superposé d’autres - très détestables. Plutôt que de travailler, il choisit de se battre, c’est-à-dire qu’il revient à son premier état. Quand on eut détruit, aux applaudissements des sages du temps, chacune de ces colonnes vivantes, l’édifice tomba par terre et les sages de nos jours cherchent encore comment ont pu se faire en un moment de si grandes ruines ! En 1956, après la révélation des crimes de Staline dans le rapport Khrouchtchev, il démissionne du PCF et fonde le Parti Progressiste Martiniquais (PPM). Inoubliable, messieurs ! On veut s’assurer qu’un meilleur sort sera réservé à M. Caillois, qui, pour défendre la même cause sacrée, transforme sa plume en bonne dague de Tolède. Il a tout lu, tout dévoré au contraire. Où veux-je en venir ? Que chacun fasse ce pour quoi il est fait, et tout ira bien. Rien ne manquera, pas même le célèbre fardeau de l’homme blanc. » Et nous voilà prêts à courir le grand risque yankee. Traduit en patois journalistique, on obtient du Faguet : « Le Barbare est de même race, après tout, que le Romain et le Grec. Tout le monde y gagne : grandes compagnies, colons, gouvernement, sauf le Bantou, naturellement. Non, jamais dans la balance de la connaissance, le poids de tous les musées du monde ne pèsera autant qu’une étincelle de sympathie humaine. Après tout, la civilisation n’a jamais été faite jusqu’à présent que par des Blancs... L’Europe devenue jaune, il y aura certainement une régression, une nouvelle période d’obscurcissement et de confusion, c’est-à-dire un second Moyen-âge. Donc, ne supportent pas plus que nous une contradiction formelle Plus de crise sociale! Le peuple ! Le temps de rincer le sifflet, on vous l’étripe. Originally published as Discours sur le colonialisme by Editions Presence Africaine, COPYRIGHT: From a AN INTERVIEW WITH AIMÉ CÉSAIRE. Je réponds non. L’Asie, mère des dieux peut-être. Editions PRÉSENCE AFRICAINE, 1955Tous droits réservés, [1] Le Discours sur le colonialisme … d’Aimé Césaire publié pour la première fois par Réclame, maison d’édition liée au Parti communiste français, le 7 juin 1950, avec une préface de Jacques Duclos. Fallait-il empêcher le maréchal Bugeaud de systématiser tout cela dans une théorie audacieuse et de se revendiquer des grands ancêtres : COLLECTIF COMMUNISTE POLEX : QUI SOMMES-NOUS ? La règle, au contraire, est de la muflerie bourgeoise. Le préjugé de race n’aurait-il jamais effleuré nos vaillantes populations du Sud-Ouest ? Et vous êtes quitte ! En soi cela n’est pas grave. Un trait de cette psychologie dépendante semblerait être que, puisque nul ne peut avoir deux maîtres, il convient que l’un des deux soit sacrifié à l’autre. » C’est du Baudelaire, et Hitler n’était pas né ! A poetics of anticolonialism / Robin D.G. Et c’est là le grand reproche que j’adresse au pseudo-humanisme : d’avoir trop longtemps rapetissé les droits de l’homme, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste. Que, si vous faîtes la critique du colonialisme qui accule au désespoir les populations les plus pacifiques, M. Mannoni vous expliquera qu’après tout, le responsable, ce n’est pas le Blanc colonialiste, mais les Malgaches colonisés. On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemins de fer. J’allais oublier la haine, le mensonge, la suffisance. Discours sur le colonialisme. PRÉSENCE AFRICAINE, 1989p. Nul ne nie la véracité de Balzac. Césaire, Aimé - Discours sur le colonialisme.pdf - Google ... ... Sign in Des valeurs inventées jadis par la bourgeoisie et qu’elle lança à travers le monde, l’une est celle de l’homme et de l’humanisme - et nous avons vu ce qu’elle est devenue - l’autre est celle de la nation. ». Et cet argent sanglant qui s’amasse dans vos coffres, messieurs ? Je lui sais presque gré de s’exprimer et de paraître au grand jour, signe. Et voyez la merveille : d’un côté hors d’Europe, des cérémonies type vaudou avec tout ce qu’elles comportent « de mascarade burlesque, de frénésie collective, d’alcoolisme débraillé, d’exploitation grossière d’une naïve ferveur », et de l’autre - côté Europe -, ces valeurs authentiques que célébrait déjà Chateaubriand dans le Génie du Christianisme : « les dogmes et les mystères de la religion catholique, sa liturgie, le symbolisme de ses sculpteurs et la gloire du plain-chant ». « Il faut une grande invasion en Afrique qui ressemble à ce que faisaient les Francs, à ce que faisaient les Goths. » Décidément, M. Caillois est en bonne compagnie. le racisme de ces messieurs ne me vexe pas. AIMÉ CESAIRE – DISCOURS SUR LE COLONIALISME – TEXTE INTÉGRAL 1955. C’étaient des sociétés coopératives, des sociétés fraternelles. [4] Pas mauvais diable au fond, come la suite l’a prouvé, mais déchaîné ce jour-là. Regere imperio populos, voilà notre vocation. Que seul l’Occident sait penser ; qu’aux limites du monde occidental commence le ténébreux royaume de la pensée primitive, laquelle, dominée par la notion de participation, incapable de logique, est le type même de la fausse pensée. Recent Posts. Après avoir annexé la science, le voilà qui revendique la morale. D’un battement d’oreilles, il chasse l’idée.L’idée, la mouche importune. Je vois bien celles - condamnées à terme - dans lesquelles elle a introduit un principe de ruine : Océanie, Nigeria, Nyassaland. De la sculpture Shongo ? Et Caillois-Atlas de s’arcbouter philantropiquement dans la poussière et de recharger ses robustes épaules de l’inévitable fardeau de l’homme blanc. On m’en donne plein la vue de tonnage de coton ou de cacao exporté, d’hectares d’oliviers ou de vignes plantés. Et Isidore Ducasse, comte de Lautréamont ! Bien entendu, l’humanisme ne perd point ses droits (nous sommes en Occident), mais entendons-nous : « Ce n’est pas en se perdant dans l’univers humain avec son sang et son esprit, que la France sera universelle, c’est en demeurant elle-même. Ecoutez- le plutôt : « Le destin de l’Occidental rencontre l’obligation d’obéir au commandement : Tu quitteras ton père et ta mère. Discours sur le colonialisme: présentation. Il m’est arrivé d’avoir en face de moi une rangée d’une vingtaine de Noirs purs... Je ne reprocherai même pas à nos nègres et négresses de mâcher du chewing gum. Ce sont ces « intellectuels européens » qui, « par une déception et une rancœur exceptionnellement aiguës », s’acharnent depuis une cinquantaine d’années « à renier les divers idéaux de leur culture » et qui, de ce fait, entretiennent, « notamment en Europe, un malaise tenace ». La candeur de Léon Bloy s’indignait jadis que des escrocs, des parjures, des faussaires, des voleurs, des proxénètes fussent chargés de « porter aux Indes l’exemple des vertus chrétiennes ». Discours sur le colonialisme Sources: Aimé CésaireDiscours sur le colonialisme1955; English translation 1957 Contributions: n/a Published: 2018-09-26 First posted on CODOH: Sept. 26, 2018, 8:35 p.m. Last revision: n/a Comments: n/a Appears In: Downloads Books French Effects War … Au bout de l’humanisme formel et du renoncement philosophique, il y a Hitler. celle des faibles. Je vois moins bien ce qu’elle a apporté. J’ai dit, - et c’est très différent, - que l’Europe colonisatrice a enté l’abus moderne sur l’antique injustice ; l’odieux racisme sur la vieille inégalité. Foin du colonialisme ! Qui parle ? Ça sent trop son barbare. Reason. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2003 (généré le 04 février 2021). Savoir l’invention de l’arithmétique et de la géométrie par les Egyptiens. La pensée des Bantous étant ontologique, les Bantous ne demandent de satisfaction que d’ordre ontologique. Discourse on Colonialism. Aimé Césaire nous expose ses ressentiments sur la colonisation et ses dérives et conséquences sur les peuples opprimés. On m’excusera d’avoir si longuement parlé de M. Caillois. Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Il oppose des actions violentes et criminelles commises dans les colonies, l’exploitation des peuples et le pillage des ressources…http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_sur_le_colonialisme, [2] II s’agit du récit de la prise de Thouan-An paru dans Le Figaro en septembre 1883 et cité dans le livre de N. Serban : Loti, sa vie, son œuvre. Le beau travail ! On vous la prend, on vous l’habille, on vous l’emberlificote. Aucun contact humain, mais des rapports de domination et de soumission qui transforment l’homme colonisateur en pion, en adjudant, en garde-chiourme, en chicote et l’homme indigène en instrument de production. Elles réservaient, intact, l’espoir. His works include the book-length poem Cahier d'un retour au pays natal (1939), Une Tempête, a response to Shakespeare's play The Tempest, and Discours sur le colonialisme (Discourse on Colonialism), an essay describing the strife between the colonizers and the colonized. Il y a une loi de déshumanisation progressive en vertu de quoi désormais, à l’ordre du jour de la bourgeoisie, il n’y a, il ne peut y avoir maintenant que la violence, la corruption et la barbarie. Oui ou non, ces faits sont-ils vrais ? Discours sur le colonialisme est un essai anticolonialiste écrit par Aimé Césaire et publié en 1950. Savoir l’apparition du rationalisme ou sein de l’Islam à une époque où la pensée occidentale avait l’allure furieusement prélogique. Ces Bantous sont de purs esprits, vous dis-je : « Ce qu’ils désirent avant tout et par-dessus tout, ce n’est pas l’amélioration de leur situation économique ou matérielle, mais bien la reconnaissance par le Blanc et son respect, pour leur dignité d’homme, pour leur pleine valeur humaine. Cet écrivain français originaire des Antilles est l‘un des fondateurs du mouvement littéraire de la Négritude, aux côtés de Senghor, rejetant les effets de la colonisation française notamment sur les cultures africaine et antillaise considérées comme inférieures à la culture française. La bourgeoisie, en tant que classe, est condamnée, qu’on le veuille ou non, à prendre en charge toute la barbarie de l’histoire, les tortures du Moyen-Age comme l’inquisition, la raison d’état comme le bellicisme, le racisme comme l’esclavagisme, bref, tout ce contre quoi elle a protesté et en termes inoubliables, du temps que, classe à l’attaque, elle incarnait le progrès humain. Aimé Césaire, « Lettre à Maurice Thorez », 1956. les nègres ! Comme ce n’est pas notre droit de nous en indigner. Le grave est que « l’Europe » est moralement, spirituellement indéfendable. Je veux dire pas un écrivain patenté, pas un académicien, pas un prédicateur, pas un politicien, pas un croisé du droit et de la religion, pas un « défenseur delà personne humaine ». Aimé Césaire, dans cette édition, avait choisi de mettre en exergue, cette phrase du dirigeant communiste : « Le colonialisme, cette honte du XXe siècle ». His works have been translated into many languages. v« Les tirailleurs n’avaient ordre de tuer que les hommes, mais on ne les retint pas ; enivrés de l’odeur du sang, ils n’épargnèrent pas une femme, pas un enfant... A la fin de l’après-midi, sous l’action de la chaleur, un petit brouillard s’éleva : c’était le sang des cinq mille victimes, l’ombre de la ville, qui s’évaporait au soleil couchant. Nous nous demanderons donc comment le poète fait œuvre politique. Une dernière citation ; je l’emprunte à un certain Cari Siger, auteur d’un Essai sur la Colonisation [3] : « Les pays neufs sont un vaste champ ouvert aux activités individuelles, violentes, qui, dans les métropoles, se heurteraient à certains préjugés, à une conception sage et réglée de la vie, et qui, aux colonies, peuvent se développer plus librement et mieux affirmer, par suite, leur valeur. $39.58. C’est le nazisme, ça passera ! Oh ! Bouche cousue ! Passant plus outre, je ne fais point mystère de penser qu’à l’heure actuelle, la barbarie de l’Europe occidentale est incroyablement haute, surpassée par une seule, de très loin, il est vrai, l’américaine. » Voilà où en est arrivée la bourgeoisie française, cinq ans après la défaite de Hitler ! Et alors, me dira-t-on, le vrai problème est d’y revenir. Dans une troisième émission, nous diffuserons Le discours sur le colonialisme, un texte important, engagé, qui avait été lu en public et enregistré pendant le festival d’Avignon en 1989 par le metteur en scène Antoine Vitez. M. Caillois n’a jamais mangé personne ! Je parle de ceux qui, à l’heure où j’écris, sont en train de creuser à la main le port d’Abidjan. Plus de boulevard. On me parle de tyrans locaux mis à la raison ; mais je constate qu’en général ils font très bon ménage avec les nouveaux et que, de ceux-ci aux anciens et vice- versa, il s’est établi, au détriment des peuples, un circuit de bons services et de complicité. Au premier il fait reproche d’avoir écrit, dans sa brochure, La Question raciale devant la Science moderne : Il est puérile de vouloir hiérarchiser la culture. Signe que l’intrépide classe qui monta jadis à l’assaut des Bastilles a les jarrets coupés. « La régénération des races inférieures ou abâtardies par les races supérieures est dans l’ordre providentiel de l’humanité. Alors, chers amis, de ce côté-ci, attention ! Et c’est le politicien verbeux. F490 - Senior Seminar Lecture. Plan Discours sur le Colonialisme en 1950 - extraits choisis tirés de éd. De ceci que jamais l’Occident, dans le temps même où il se gargarise le plus du mot, n’a été plus éloigné de pouvoir assumer les exigences d’un humanisme vrai, de pouvoir vivre l’humanisme vrai - l’humanisme à la mesure du monde. Établissements, libraires, particuliers : commandez vos manuels papier et numériques. Quelle générosité, mon Père ! ». 3 Pages • 2248 Vues. C’est encore du Truman. 944 completed orders. D sob ir (La d sob issance civile) suivi du Discours de la servitude volontaire. Mais attention : faites Vautrin, retour des pays chauds, donnez-lui les ailes de l’archange et les frissons du paludisme, faites-le accompagner, sur le pavé parisien, d’une escorte de vampires urugayens et de fourmis tambochas, et vous aurez Maldoror. quatre-vingt-dix mille morts à Madagascar ! En 1913, Page écrivait à Wilson : « L’avenir du monde est à nous. Et puisque vous parlez d’usines et d’industries, ne voyez-vous pas, hystérique, en plein cœur de nos forêts ou de nos brousses, crachant ses escarbilles, la formidable usine, mais à larbins, la prodigieuse mécanisation, mais de l’homme, le gigantesque viol de ce que notre humanité de spoliés a su encore préserver d’intime, d’intact, de non souillé, la machine, oui, jamais vue la machine, mais a écraser, à broyer, à abrutir les peuples ? Et de fait, ne voyez-vous pas avec quelle ostentation ces messieurs viennent de déployer l’étendard de l’anti-colonialisme ? Le Discours sur le colonialisme est suivi du Discours sur la Négritude, qu'Aimé Césaire a prononcé à l'Université internationale de Floride (Miami), en 1987. Savoir la naissance de la chimie chez les Arabes. Taj kratki tekst govori o procesu kolonizacije okrivljujući «nepobjedivu Europu» da je kolonizirala svijet pod izlikom njegovog civiliziranja. Discourse on colonialism / Aimé Césaire; translated by Joan Pinkham. Pour ce qui est de M. Mannoni, ses considérations sur l’âme malgache et son livre méritent que de lui on fasse grand cas. Discours sur le colonialisme, suivi de Discours sur la Négritude (French Edition) by Aimé Césaire (2000) Paperback: Books - Amazon.ca Revenons plutôt en arrière. Ayant établi la supériorité dans tous les domaines de l’Occident ; ayant ainsi rétabli une saine et précieuse hiérarchie, M. Caillois donne une preuve immédiate de cette supériorité en concluant à n’exterminer personne. La conclusion s’impose face aux anthropophages, aux dépeceurs et autres comprachicos, l’Europe, l’Occident incarnent le respect de la dignité humaine. Si l’Europe ne galvanise les cultures moribondes ou ne suscite des cultures nouvelles ; si elle ne se fait réveilleuse de patries et de civilisations, ceci dit sans tenir compte de l’admirable résistance des peuples coloniaux, que symbolisent actuellement le Viet-Nam de façon éclatante, mais aussi l’Afrique du R.D.A., l’Europe se sera enlevé à elle-même son ultime chance et, de ses propres mains, tiré sur elle-même le drap des mortelles ténèbres. Et alors, un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formidable choc en retour : les gestapos s’affairent, les prisons s’emplissent, les tortionnaires inventent, raffinent, discutent autour des chevalets. Lorsqu’un homme supérieur cesse de se croire supérieur, il cesse effectivement d’être supérieur... Lorsqu’une race supérieure cesse de se croire une race élue, elle cesse effectivement d’être une race élue. [5] Cf. ». Avouez que c’est à bon compte ! », Et en 1914 : « Que ferons-nous de cette Angleterre et de cet Empire, prochainement, quand les forces économiques auront mis entre nos mains la direction de la race ? Que devient la Banque d’Indochine dans tout cela ? A civilization that uses its principles for trickery and deceit is a dying civilization. Quand l’empire romain, en grandissant, entreprit de conquérir et de détruire ces corps de nations, les sophistes éblouis crurent voir, au bout de ce chemin, l’humanité triomphante dans Rome. Et nous lisons ensemble :« Civilisés jusqu’à la moelle des os ! RSS 2.0, 2012 - LIENS ET ADRESSES DE SITES ET DE BLOGS, http://archive.org/details/DiscoursSurLeColonialisme, http://percaritatem.com/wp-content/uploads/2011/05/Cesaire-Discours-sur-le-colonialisme_French.pdf, http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2008/04/17/8855894.html, http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article554, http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_sur_le_colonialisme, 14 MARS 2015 - PARIS SORBONNE- MARX AU XXIè SIECLE : L’IRONIE MARXISTE - LEFEBVRE, POLITZER ET LES AUTRES, PARIS-SORBONNE- 17 FÉVRIER 2015 -SOIRÉE DÉBATS : "ITINÉRAIRES COMMUNISTES", VIDÉO DE LA CONFÉRENCE DONNÉE PAR ALLISON DREW ET PAR ALAIN RUSCIO À LA SORBONNE LE 25 JANVIER 2015 : "LUTTE ANTICOLONIALE EN ALGÉRIE & MOUVEMENT OUVRIER ET DÉMOCRATIQUE FRANÇAIS", PARIS- 16 & 17 JANVIER 2015 : COLLOQUE INTERNATIONAL NICOS POULANTZAS, UN MARXISME POUR LE XXIè SIÈCLE, PARIS - 24 JANVIER 2015 : MARXISME ET LA LUTTE ANTICOLONIALE EN ALGÉRIE. Elle a sapé les civilisations, détruit les patries, ruiné les nationalités, extirpé « la racine de diversité ». Volatilisés ! Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. J’ai honte à le dire : c’est l’humaniste occidental, le philosophe « idéaliste ». Son texte, Discours sur le colonialisme (1950), véhicule, cependant, une pensée de l'hypostase. ». « Les bulls-dozers ! 11-12 - Aimé Césaire. Mannoni, fidèle à ses prémisses, vous expliquera qu’il s’agit là d’un comportement purement névrotique, d’une folie collective, d’un comportement d’amok ; que d’ailleurs, en la circonstance, il ne s’agissait pas pour les Malgaches de partir à la conquête de biens réels, mais d’une « sécurité imaginaire », ce qui implique évidemment que l’oppression dont ils se plaignent est une oppression imaginaire. Tête du ministre quand il lit cela ! Si on fait remarquer à M. Mannoni que les Malgaches se sont pourtant révoltés à plusieurs reprises depuis l’occupation française et dernièrement encore, en 1947, M . », C’est clair, pour M. Yves Florenne, c’est le sang qui fait la France et les bases de la nation sont biologiques : « Son peuple, son génie sont faits d’un équilibre millénaire, vigoureux et délicat à la fois et... certaines ruptures inquiétantes de cet équilibre coïncident avec l’infusion massive et souvent hasardeuse de sang étranger qu’elle a dû subir depuis une trentaine d’années. Violence, démesure, gaspillage, mercantilisme, bluff, grégarisme, la bêtise, la vulgarité, le désordre. Le Discours sur le colonialisme … d’Aimé Césaire publié pour la première fois par Réclame, maison d’édition liée au Parti communiste français, le 7 juin 1950, avec une préface de Jacques Duclos. Et puis de Frobénius ! Or, la vie qui révolte nos travailleurs rendrait heureux un Chinois, un fellah, êtres qui ne sont nullement militaires. », Et le Malgache ? C’est très précisément cela qui donne une chance à M. Yves Florenne. Blogs Article. Personne, que je sache, lorsque M. Pour ce qui est de M. Due to its “harsh tone riscours radical statements”, [8] the essay has been compared to “a declaration of war”. Seulement, attention ; il importe qu’il soit bien entendu que cette tolérance, nègres, Juifs, Australiens, la doivent, non à leurs mérites respectifs, mais à la magnanimité de M. Caillois, non à un diktat de la science, laquelle ne saurait offrir de vérités qu’éphémères, mais à un décret de la conscience de M. Caillois, laquelle ne saurait être qu’absolue ; que cette tolérance n’est conditionnée par rien, garantie par rien si ce n’est par ce que M. Caillois se doit à lui- même. » Cela sonne net, hautain, brutal, et nous installe en pleine sauvagerie hurlante. La voici : « On demande pourquoi la barbarie a débouché d’un seul coup dans la civilisation antique. Cela dit, il paraît que, dans certains milieux, l’on a feint de découvrir en moi un « ennemi de l’Europe » et un prophète du retour au passé anté - européen. Et je dis que de la colonisation à la civilisation, la distance est infinie ; que, de toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministérielles expédiées, on ne saurait réussir une seule valeur humaine. Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme. Si toutefois la société future s’organise sur une base dualiste, avec une classe dolichoblonde dirigeante et une classe de race inférieure confinée dans la main-d’œuvre la plus grossière, il est possible que ce dernier rôle incombe à des éléments jaunes et noirs. On s’étonne, on s’indigne. En somme, un coup de chapeau à la force vitale bantoue, un clin d’œil à l’âme immortelle bantoue. Il se trouva que ces nationalités étaient autant de boulevards qui protégeaient Rome elle-même... Lors donc que Rome, dans cette prétendue marche triomphale vers la civilisation unique, eut détruit, l’une après l’autre, Carthage, l’Egypte, la Grèce, la Judée, la Perse, la Dacie, les Gaules, il arriva qu’elle avait dévoré elle-même les digues qui la protégeaient contre l’océan humain sous lequel elle devait périr. Variante du décor, mais c’est bien du même monde, c’est bien du même homme qu’il s’agit, dur, inflexible, sans scrupules amateur, comme pas un, « de la viande d’autrui ». Culture ? Publié en 1955, le Discours sur le colonialisme fit scandale puis devint un des classiques de la littérature des nations colonisées en lutte pour leur indépendance et leur dignité. Les Vietnamiens, avant l’arrivée des Français dans leur pays, étaient gens de culture vieille, exquise et raffinée. Five years earlier, in 1945, black people from around the Discours sur le colonialisme. Vrai ou pas vrai ? Du Barbare moderne. puisque, note le R. P. Tempels, avec une évidente satisfaction, « les Bantous nous ont considérés, nous les Blancs, et ce, dès le premier contact, de leur point de vue possible, celui de leur philosophie bantoue » et « nous ont intégrés, dans leur hiérarchie des êtres-forces, à un échelon fort élevé ». Il est bon qu’on sache comment amorcer le dialogue ; il est indispensable de reconnaître qu’il n’existe plus de solution de continuité entre le monde primitif (entre guilemets) ou arriéré (idem) et l’Occident moderne. [8] Les Carnets de Lucien Lévy-Bruhl, Presses Universitaires de France, 1949. C’est un cousin. C’est que l’entendement bourgeois est de plus en plus rebelle à la finasserie et que leurs maîtres sont condamnés à se détourner d’eux de plus en plus pour applaudir de plus en plus d’autres moins subtils et plus brutaux. Nous en publions ci-dessous le début, précédé d’une lecture publique par Antoine Vitez en 1989 à Avignon. Vos manuels numériques enrichis, disponibles sans connexion internet et sur toutes les plateformes. In some cases they will be expanded into longer entries as the Literary Encyclopedia evolves. Cela se produira même probablement d’une manière inévitable si la solution simpliste n’intervient pas : une seule race supérieure, nivelée par sélection. Elles étaient le fait, elles n’avaient aucune prétention à être l’idée, elles n’étaient, malgré leurs défauts, ni haïssables, ni condamnables. Par ailleurs, jugeant l’action colonisatrice, j’ai ajouté que l’Europe a fait fort bon ménage avec tous les féodaux indigènes qui acceptaient de servir ; ourdi avec eux une vicieuse complicité ; rendu leur tyrannie plus effective et plus efficace, et que son action n’a tendu à rien de moins qu’à artificiellement prolonger la survie des passés locaux dans ce qu’ils avaient de plus pernicieux. Elles leur confèrent plutôt des charges supplémentaires et une responsabilité accrue. Et la Banque de Madagascar ? Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la vie, à la danse, à la sagesse. Les moralistes n’y peuvent rien. Rasprava o kolonijalizmu djelo je francuskog književnika i političara Aimé Césairea. Et c’est en cela précisément que réside son châtiment historique : d’être condamnée, y revenant comme par vice, à remâcher le vomi de Hitler. English]. Une nouvelle expérience du manuel numérique avec des fonctionnalités innovantes et un accompagnement sur mesure. Que disait M. Massis ?